SUPERDEMOCRATIE - Le Sénat des Choses


Avec l’exposition SUPERDEMOCRATIE, trois institutions culturelles nouent un dialogue, en octobre prochain, avec le Sénat belge. BOZAR à Bruxelles, le BPS22 à Charleroi et le M HKA à Anvers ajoutent une dimension culturelle aux questionnements actuels du Sénat.

1.10.2017 - 31.10.2017

Anne-Mie Van Kerckhoven

Kerckhoven  anne mie  untitled  2002 (c)image: M HKA, Antwerp
Untitled, 1974-2002
Dessin , 38.5 x 47.5 cm
mixed media, paper

L'oeuvre d'Anne-Mie van Kerckhoven (AMVK) naît de notes graphiques, de dessins dans lesquels elle couche le flot de ses pensées. Pour elle, le dessin est une forme d'existence qui permet de simplifier les observation et de les rendre gérables. Les dessins sont élégants et dynamiques. Ils témoignent d'une vulnérabilité, d'une souffrance et de visions angoissées.

L'artiste parle en premier lieu avec des images. Des images fortement condensées qui ne livrent pas immédiatement leur signification. Souvent, elle combine ses dessins à du texte, dans les légendes ou dans les titres. Les associations de langage et d'images contraignent le spectateur à s'interroger sur les conventions existantes. Tacler et remettre en question les conventions est un leitmotiv dans l'oeuvre d'AMVK.  Les thèmes récurrents sont le rapport entre l'homme et l'animal, entre l'intelligence et l'intuition, entre la créativité humaine et l'intelligence artificielle.

AMVK amène les éléments les plus variés à de nouveaux ensembles de signification. Elle utilise des images de son entourage personnel, des images de sa mémoire et des images de la culture de l'image qui nous entoure. Elle les combine à des références à des éléments archétypaux issus de la symbolique des chiffres ou des couleurs et du monde des divinités mais elle emprunte tout aussi bien des aspects de la recherche scientifique la plus récente, entre autres concernant l'intelligence artificielle. A partir de ces éléments variés, AMVK crée son langage extrêmement personnel dans lequel elle combine les connaissances acquises dans le domaine des sciences et les constats critiques concernant les schémas de comportement dictés par le rôle social et les autres mécanismes du pouvoir au sein de la société.

Dans son oeuvre, l'artiste se concentre surtout sur une exploration du féminin. Les images et les textes à propos des femmes sont les plus dominants dans son oeuvre.

Le corps féminin est une constante. Elle le formule elle-même comme suit : 'J'utilise la silhouette féminine spécifiquement en tant que métaphore de ce que le monde fait aux hommes, de notre culture, de notre être.' Avec ses représentations féminines puissantes, pleines d'assurance, AMVK offre une vision alternative de l'approche traditionnelle du nu féminin, séduisant. Toutes les connotations négatives, liées au nu féminin, sont ramenées à leur opposé positif.