SUPERDEMOCRATIE - Le Sénat des Choses


Avec l’exposition SUPERDEMOCRATIE, trois institutions culturelles nouent un dialogue, en octobre prochain, avec le Sénat belge. BOZAR à Bruxelles, le BPS22 à Charleroi et le M HKA à Anvers ajoutent une dimension culturelle aux questionnements actuels du Sénat.

1.10.2017 - 31.10.2017

Super démocratie – le Sénat des Choses

Img 1708 image: (c) Senaat, Collection Province de Hainaut / Dépôt BPS22, Charleroi
Immortality Is Just a State of Mind, 1987
Autre , 2 x (100 x 100 cm)

Le diptyque Immortality is Just a State of Mind (L’immortalité est simplement un état d’esprit) est réalisé au retour d’un voyage de l’artiste à Moscou. Il se compose, à dextre, d’une figure masculine, inspirée de celle du marin héroïque représenté à l’avant-plan du tableau La Défense de Sébastopol (1942) du peintre Alexandre Deïneka (1899-1969). Exécutée par Jean-François Octave dans l’illusion d’une mosaïque, l’œuvre fait ainsi référence aux réalisations monumentales de ce peintre soviétique, dont celle de la station de métro Mayakovskaya, à Moscou. A senestre, la phrase du titre est peinte en majuscules, comme un slogan publicitaire autoritaire ; elle est détournée du célèbre morceau de musique Just an Illusion, du groupe post-disco Imagination, sorti en 1982, et qui fut un succès planétaire.

Emblématique du travail d’Octave, l’œuvre mélange des références qui sont opposées idéologiquement : D’une part, la mise en scène héroïsante des défenseurs de Sébastopol face à l’invasion nazie, dans le registre classique du Réalisme-socialiste et, d’autre part, l’apparente légèreté de la référence pop, illustration d’un capitalisme exploitant à des fins commerciales toutes les étapes du divertissement de masse ; quand bien même celui-ci contient-il des formes de subversion (la sous-culture disco étant la première scène ostensible de l’homosexualité). L’artiste met également en évidence l’érotisme de ce jeune homme au corps musclé, soulignant que l’imagerie ouvriériste du Réalisme-socialiste prolonge une certaine idéalisation (homo)sexuelle du corps masculin. Idéalisation (homo)sexuelle qui est aussi l’un des ressorts du disco… En associant ces deux conceptions idéologiques opposées, Jean-François Octave souligne une même exploitation du registre sexuel, de part et d’autre de l’ancien rideau de fer.