SUPERDEMOCRATIE - Le Sénat des Choses


Avec l’exposition SUPERDEMOCRATIE, trois institutions culturelles nouent un dialogue, en octobre prochain, avec le Sénat belge. BOZAR à Bruxelles, le BPS22 à Charleroi et le M HKA à Anvers ajoutent une dimension culturelle aux questionnements actuels du Sénat.

1.10.2017 - 31.10.2017

Super démocratie – le Sénat des Choses

2017 superdemocratie senaat photo m hka 6 44 image: (c) M HKA, Collection M HKA
Down Under, 2009
Sculpture , 184 x 125 x 8 cm
textile

L'œuvre Down Under se compose de quatre couvre-lits en patchwork que l'artiste a achetés il y a trente ans. Ils ont été réalisés par des femmes pauvres qui recyclent des rebuts des usines textiles de Gujarat. Les couvre-lits ont été achetés principalement pour leur combinaison de couleurs osée et pour leur finition grossière et rudimentaire. Trente ans plus tard, les surfaces colorées, sur lesquelles un autre textile imprimé a été cousu, peuvent donner lieu à des interprétations différentes, essentiellement politiques. Un des couvre-lits a ainsi été rembourré d'un autre couvre-lit et est décoré d'un motif représentant une couronne de fleurs, comme pour signifier le deuil d'une personne gisant sous la couronne. Une pierre rectangulaire de granite noir poli fait penser à une pierre tombale qui s'enfonce dans le volume moelleux du couvre-lit, ployant lui-même sous ce poids. Un autre couvre-lit contient des restes de tissu abstrait et sommairement découpé. À côté de ces tissus se trouve un récipient métallique grossier contenant des petits bouts de métal, qui rappelle la coupelle d'un mendiant avec ses quelques piécettes. Un troisième couvre-lit est orné de motifs de bandes dessinées : explosions et panaches de fumée vus d'en haut. Au sol se trouve un avion en papier, symbolisant une guerre imaginaire dans une chambre d'enfant. Le quatrième couvre-lit fait penser à un paysage vu d'avion. Les bandes bleues présentes à l'origine ressemblent à des masses d'eau reliées entre elles par un textile bleu, figurant des canaux qui traversent la verdure des champs. Les bandes rectangulaires rouges prennent progressivement une forme liquide et organique, troublant ainsi une scène d'apparence pastorale. Un tuyau de plomb, d'un mètre de long tout au plus et contenant des résidus de peinture rouge, pèse de tout son poids sur ce tableau, inoffensif mais menaçant comme une arme d'assaut. L'artiste joue avec les échelles et avec le positionnement du spectateur et de ce qu'il observe : le tuyau pourrait représenter un pipeline dans une vaste zone géographique, évoquant d'autres niveaux de violence politique et économique.